Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 3me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1898 *
5me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6191
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201305
* jaar van uitgave niet op de gebruikelijke wijze verkregen, mogelijk betreft het een schatting
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
74
56 Le Chien fidèle.
Monsieur Pauiet avait un chien nommé Muphty,
qu'il aimait beaucoup. Un jour il se rendit à la cam-
pagne") pour toucher®) une somme considérable. Il
était à cheval, et son chien l'accompagnait.
Ayant reçu l'argent, il le renferma soigneusement
dans un sac et remonta') à cheval pour retourner chez
lui. Muphty sauta et jappa*), comme pour^) prendre
part à la joie de son maître.
Il faisait très chaud ce jour-là , et M. Paulet ayant
fait la moitié du chemin , mit pied à terre") pour se
reposer à l'ombre d'un grand chêne, et plaça son sac
à côté de lui.
Après un quart d'heure, il se leva et remonta à
cheval sans songer à son argent. Muphty a remarqué
que son maître a oublié le sac ; il essaye en vain de
l'avertir"): M. Paulet n'y regarde pas') et se remet en
route"). Le chien jappe, s'accroche'") aux habits de
son maitre, se jette au devant du cheval pour l'em-
pêcher d'avancer et ne cesse d'aboyer. Voyant que
toutes ses peines sont inutiles, il se jette sur le cheval
et le mord en plusieurs endroits.
M. Paulet commence à craindre que son chien ne
soit enragé''). Que faire ?—« Il faut le tuer," se dit-il,
« car si j'attends, il va me mordre moi-même. Pour-
tant c'est dommage !.... Ce chien m'était si fidèle !"—
1. Naar buiten. 2. Ontvangen 3. Zette zich weer. 4. Japper,
keffen. 5 Alsof hij wilde. 6. Steeg af. 7. Verwittigen. 8. Let
er niet op. 9. Begeeft zich weer op weg. 10. Trekt. 11. Razend
(dol) geworden is.