Boekgegevens
Titel: Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Deel: 3me partie
Auteur: [niet beschikbaar]
Uitgave: Tilbourg: presse a vapeur de l'hospice des orhelins, 1898 *
5me éd
Auteursrechten: Zie auteursrechten
Citeerinstructie: Bijzondere Collecties van de Universiteit van Amsterdam, UBM: Obr. 6191
URL: http://schoolmuseum.uba.uva.nl/bookid/LCSM_201305
* jaar van uitgave niet op de gebruikelijke wijze verkregen, mogelijk betreft het een schatting
Bekijk als:      
Scan: Afbeeldinggrootte:
   Livre de lecture et de version à l'usage des écoles catholiques
Vorige scan Volgende scanScanned page
36
La mère demeura ' ' ) surprise. « Reporte sur-le-champ
cet argent à notre bienfaiteur," dit-elle à sa fille,
«car c'est sans doute par mégarde''') qu'il se trouve
dans ce pain."
Thérèse obéit aussitôt. Mais l'homme bienfaisant
refusa de reprendre l'argent. « Non, non, mon enfant,"
dit-il, « ce n'est pas par mégarde que cela est arrivé ;
c'est bien exprès'^) que j'ai fait mettre cet argent dans
le plus petit pain pour vous récompenser. Restez
toujours aussi bonne, aussi contente. Celui qui aime
mieux se contenter'^) du plus petit pain, que de dis-
puter pour avoir le plus gros, apporte toujours la
bénédiction dans la maison."
25. Bertrand Duguesclin.
Bertrand était l'aîné de dix enfants. Dans sa jeu-
nesse il était si méchant, si colère, si brutal'), que
chacun l'évitait. Il allait par la maison avec un bâton,
dont il frappait tout le monde. Ses frères et sœurs
avaient peur de lui ; les domestiques lui rendaient les
coups qu'il leur avait donnés. Jamais il ne montrait
du regret des fautes qu'il avait commises, et ses parents
se désolaient^) d'avoir un si mauvais enfant.
Un jour que Bertrand avait été plus brutal que de
11. Stond. 12. Bij vergissing. 13. Met opzet. 14. Celui qui
aime mieux se contenter , wie zich liever vergenoegt.
1. Ongemanierd. 2. Se désoler, ontroostbaar zijn.